, 'opacity': false, 'speedIn': , 'speedOut': , 'changeSpeed': , 'overlayShow': false, 'overlayOpacity': "", 'overlayColor': "", 'titleShow': false, 'titlePosition': '', 'enableEscapeButton': false, 'showCloseButton': false, 'showNavArrows': false, 'hideOnOverlayClick': false, 'hideOnContentClick': false, 'width': , 'height': , 'transitionIn': "", 'transitionOut': "", 'centerOnScroll': false }); })

Le réalisateur

Pierre-Yves Borgeaud est né en 1963 à Monthey, en Suisse. En parallèle à ses études de Lettres dans les années 80 (mémoire de licence sur Le jazz dans le roman), il travaille à la Cinémathèque Suisse où il dévore les classiques du cinéma. Il tourne en autodidacte des films Super-8 avant d’écrire et de réaliser en 1989 Encore une histoire d’amour, son premier court-métrage 16mm qui est sélectionné au Festival du Film de Locarno et dont les droits sont achetés par la Sept/Arte.

Dès 1986, il est journaliste indépendant, chroniqueur jazz, cinéma & TV pour différents médias. Il est aussi batteur et producteur, notamment avec le groupe Urgent Feel  qui sort trois albums CD et se produit fréquemment en Suisse et hors des frontières.

Dès 1996, Borgeaud se consacre pleinement à la réalisation. Il séjourne aux États-Unis où il obtient un Certificat de la New York University, dept. of Film, Video & Broadcasting. En 1997, il enchaîne les tournages et suit l’atelier d’installation vidéo au Film/Video Arts de New York. Dès 1998, il collabore avec la maison de disques allemande ECM, réalisant différents clips et documentaires. Il devient aussi l’un des pionniers suisses du VJing – mixage live de ses propres images vidéo – se produisant sur scène avec des musiciens comme Pierre Audétat, Christy Doran, Nils Petter Molvaer, Stimmhorn ou Don Li.

Réalisateur et artiste vidéaste, souvent caméraman et monteur, Pierre-Yves Borgeaud fonde Momentum Production pour développer et produire ses propres projets. Il réalise plusieurs documentaires musicaux (Music Hotel, Swiss JamInland) et reçoit en 2000 le Prix Jeunes Créateurs Vidéo décerné par la Fondation Vaudoise pour la Promotion et la Création Artistique.

En 2003, son premier long-métrage de fiction  iXième : journal d’un prisonnier obtient le Léopard d’Or Vidéo au Festival du film de Locarno, et son projet Interface est nominé au Prix du Cinéma Suisse 2004. Après la réalisation d’un film avec les frères Muthspiel (Family Music), il sort en 2007 le double-DVD de iXième qui propose notamment une première mondiale avec le film présenté en versions interactive et aléatoire.

En 2007 sort également le long-métrage Retour à Gorée, dans lequel Borgeaud remonte avec le chanteur sénégalais Youssou N’Dour sur les chemins du jazz et de l’esclavage. Grand succès critique et nombreux prix internationaux dont Prix SSA/Suissimage du Meilleur documentaire suisse de création au Festival Visions du Réel à Nyon, Prix du public au Festival du Cinéma Européen Cinéssone (France) ou encore Meilleur Documentaire au 16th Festival Pan African Film Festival à Los Angeles en 2008. Retour à Gorée est distribué internationalement en France, Grande-Bretagne, Irlande, Allemagne, Bénélux, aux Etats-Unis et au Japon.