, 'opacity': false, 'speedIn': , 'speedOut': , 'changeSpeed': , 'overlayShow': false, 'overlayOpacity': "", 'overlayColor': "", 'titleShow': false, 'titlePosition': '', 'enableEscapeButton': false, 'showCloseButton': false, 'showNavArrows': false, 'hideOnOverlayClick': false, 'hideOnContentClick': false, 'width': , 'height': , 'transitionIn': "", 'transitionOut': "", 'centerOnScroll': false }); })

Musique

L’album The South African Meeting of Viramundo est né de la rencontre de Gilberto Gil et Vusi Mahlasela durant le tournage du film documentaire Viramundo.

Cet album prolonge cette rencontre musicale entre racines latines et influences sud-africaines. Certains titres sont tirés des deux concerts qui eurent lieu lors du tournage au Market Theater, à Johannesburg, les 12 et 13 mai 2011. D’autres titres furent enregistrés une année plus tard, lors d’une session au Studio Dinemec, sur les bords du Lac Léman, en Suisse, en préparation d’un concert au Montreux Jazz Festival. Les arrangements pour cordes et instruments à vent – interprétés par le MIAGI Youth Orchestra (Afrique du Sud) ou le Sinfonietta de Lausanne (Suisse) – sont l’œuvre du pianiste sud-africain Paul Hanmer.

Je souhaite remercier toutes celles et tous ceux qui ont permis à cette rencontre musicale de se réaliser, en particulier Robert Brooks en Afrique du Sud.

Cet album est dédié à Claude Nobs, qui m’a tant inspiré et nous a accueilli au Montreux Jazz Festival.

Emmanuel Gétaz, producteur

The South African Meeting of Viramundo (.pdf)